LE VISITEUR

Synopsis

 

Juin 1938. Les troupes hitlériennes viennent d’envahir l’Autriche. Dans Vienne occupée, Sigmund Freud, vieux, malade, persécuté, inquiet pour le sort de sa fille Anna, découvre que derrière l’énigmatique visiteur qui le surprend dans son appartement se cache peut-être une incarnation de Dieu.

Entre le vieil homme désabusé, qui ne croit que ce qu’il voit, et l’élégant personnage, spirituel et manipulateur, se noue un étrange dialogue.

A travers une intrigue quasi policière ménageant suspense et rebondissements, la pièce aborde sur un mode plaisant des questions philosophiques éternelles : la nature de la conscience et de l’inconscient, la place de l’homme dans le monde, la raison du Mal, le conflit entre raison et intuition, et bien d’autres encore.

Acteurs

Metteur en scène

Techniciens

Nos prochaines représentations

Galerie Photos

L’Auteur

Éric-Emmanuel Schmitt est un écrivain et réalisateur français naturalisé belge.

Normalien, agrégé de philosophie, docteur, il s’est d’abord fait connaître au théâtre avec « Le Visiteur », cette rencontre hypothétique entre Freud et peut-être Dieu. Rapidement, d’autres succès ont suivi : « Variations énigmatiques », « Le Libertin », « Hôtel des deux mondes », « Petits crimes conjugaux », « Mes Évangiles », « La Tectonique des sentiments »… Plébiscitées tant par le public que par la critique, ses pièces ont été récompensées par plusieurs Molière et le Grand Prix du théâtre de l’Académie française. Son œuvre est désormais jouée dans plus de quarante pays.

Il écrit le « Cycle de l’Invisible », six récits qui rencontrent un immense succès aussi bien sur scène qu’en librairie. Une carrière de romancier, initiée par « La Secte des égoïstes », absorbe une grande partie de son énergie depuis « L’Évangile selon Pilate », livre lumineux dont « La Part de l’autre » se veut le côté sombre. Depuis, on lui doit « Lorsque j’étais une œuvre d’art », une variation fantaisiste et contemporaine sur le mythe de Faust et une autofiction, « Ma Vie avec Mozart », une correspondance intime et originale avec le compositeur de Vienne et « Les perroquets de la place d’Arezzo ».

Deux recueils de nouvelles furent publiés récemment: « Odette Toulemonde et autres histoires », huit destins de femmes à la recherche du bonheur, est inspiré par son premier film tandis que « La Rêveuse d’Ostende » est un bel hommage au pouvoir de l’imagination.

En septembre 2019, paraît « Journal d’un amour perdu », qui comme « La Nuit de feu » est un récit personnel et intime.

Grand amateur de musique et mélomane, il a également signé la traduction française des « Noces de Figaro » et de « Don Giovanni ». Il est naturalisé belge en 2008.

Multi-récompensé, que ce soit en France ou à l’étranger, il est devenu un des auteurs francophones les plus lus et les plus représentés dans le monde. Début janvier 2016, il fait son entrée dans le jury Goncourt.

Eric-Emmanuel SCHMITT

Déjà joué à…

Programmation à venir