L' auteur

Mohamed KACIMI

Après des études de littérature française à l’université d’Alger, il s’installe à Paris en 1982. Il publie son premier roman, Le Mouchoir, en 1987. Il collabore au magazine Actuel et devient producteur à France Culture. En 1990, il publie Arabes ? Vous avez dit Arabes et  Naissance du désert. Il se tourne vers le théâtre en 1995 avec l’écriture  Le Vin, le vent, la vie. Il écrit la pièce 1962, sur l’indépendance de l’Algérie. Passionné par la Bible, il publie La Confession d’Abraham.  En 2006, il écrit Terre Sainte. En 2012 Le Chemin de Damas, puis Stains Babylon City.  Il écrit une pièce sur l’affaire Dutroux, Le Grand Cirque et aussi  À la Table de l’éternité. Moi la mort, je l’aime, comme vous aimez la vie, puis tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz. Il a travaillé comme dramaturge  pour la création de sa pièce Des roses et du jasmin à Jérusalem. Mohamed Kacimi anime l’association Écritures du Monde pour faire connaître les dramaturgies étrangères émergentes qui organise chaque année des chantiers d’écriture à travers le monde.

 

Metteur en scène et comédiennes

  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz
  • Le Roi lune
  • Le bain / Le bâillon
  • Regarde maman, je danse !
  • Ecris que tu m’embrasses
  • Nature et dépassement
  • Karamel
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz
  • Jeux de scène
  • Les mangeuses de chocolat
  • Huis clos
  • Ex-voto
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerliz
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerliz
  • Emy Ema
  • Nature et dépassement
  • Les mangeuses de chocolat
  • Huis clos
  • L’homme qui voulait donner
  • L’enfant mort sur le trotoir
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz
  • Emy Ema
  • Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz
  • Nature et dépassement
  • Les mangeuses de chocolat
  • L’abribus
  • Au commencement était le verbe

La galerie

On en parle...

Teaser

Retour en haut